Secret School

• Entre passions, mystères....& réalités... •
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grand retour de Gaïllard [libre..]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gwen Stoner
1 avertissement
1 avertissement
avatar

Nombre de messages : 472
Age : 33
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Grand retour de Gaïllard [libre..]   Mar 8 Avr - 15:39

J'arriva déjà à cheval sur Gaïllard, il avait des protections (cloches et bandes de travail blanches), sa selle de la couleur de son poil, et une bride de la meme couleur que la selle pour le remettre en place après une longue période de délaissement... J'entra dans le manège. Il n'y avait personne, mais si d'autres personnes souhaitaient se joindre à nous, il n'y aurait pas de soucis, meme au contraire, ca aiderai peut etre à canaliser gaillard qui depuis le box n'arretait pas ne secouer la tete en signe de mécontentement. Je le fis marché renes longues autour du manège, pendant que je le resangla pour la enième fois... Puis je m'échauffa pendant cinq bonnes minutes.. Le horse ball m'avait appris durant mes années d'exercice que si le cavalier n'était pas échauffer dans toutes les disciplines, c'est lui qui payerai les frais des chutes... Je fis donc des exercices d'échauffement pendant que Gaillard marché et renifler un peu tout ce qu'il pouvait. Une fois mes exercice terminés, je pris les renes de brides en main, et mis Gaillard au trot. Petite détente au trot, sans trop l'embéter. Je le repassa au pas et resangla une nouvelle fois avant de prendre la route du travail...

Au pas, tout d'abord, je mis gaillard en place, et tete légèrement en dedans. Dans cette allure, je pris le trot en levé et ensuite le trot assis. Maintenant que gaillard est plus souple dans ses déplacements je vais peut etre pouvoir travailler sur le fonds... Mais c'est alors que j'entends quelqu'un arriver avec son cheval. Je m'arrete pour laisser entrer dans le manège et ne pas gener...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://states-colleges.forumsactifs.net/index.htm
Ambre Ikuno
0 avertissement
0 avertissement
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 08/04/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: Grand retour de Gaïllard [libre..]   Mer 9 Avr - 16:22

    C'était la première fois qu'Ambre allait monter sa jument en dressage dans l'académie. Ormis le fait qu'elle l'avait déjà monté, juste une fois pour l'essayer, mais ceci en CSO. Mais aujourd'hui c'était différent, elle allait vraiment travailler, sur des exercices simples au début, afin de voir, de tester un peu la jument sur le plat, dicipline ou elle exellait, mmais serait ce différent dans cette académie ? Elle ne voulait pas faire quelque chose de vraiment cerner. Pour le moment elle souhaitait juste le tester un peu. Voir ses réactions lors de ses demandes. C'était la première fois qu'elle la montait après tout en dressage dans cette splendide école équestre. Ambre n'avait prévu aucun exercices précis, elle aviserait en fonction des réactions de Poussière.

    La cavalière suivit de Poussière d'Ange du Démon entrèrent dans le manège. La jeune fille fit d'abors marcher l'animal tranquillement lui montrant ce lieu qu'ils voyaient tous les deux pour la première fois. La jument paraissait pour le moment calme, elle était déjà énergique mais ne semblant ni affolé, ni craintif. Elle marchait d'un pas un peu précipité, c'est pourquoi Ambre continua à le faire marcher en main jusqu'à ce qu'elle se calme et se détende totalement.
    Puis la jeune femme arrête sa monture, elle la ressangla puis fit lentement glisser son pied dans l'étrier pour se mettre en selle. À ce moment, Poussi-re recula légèrement, mettant les oreilles en arrière, mais rien de bien méchant. Mais à peine la jeune fille avait elle poser ses fesses sur la selle, qu'il partit dans un galop un peu précipité.


    << Oollaa bijoux !! >>

    Cela avait vraiment surpris Ambre, car lors de l'achat de la jeune jument elle n'avait pas réagit comme cela. Mais bon, on l'avait prévenu qu'elle était imprévisible. La jeune fille redescendit lentement du dos du cheval, pour remonter une seconde fois. Elle voulait être sur de bien commencer cette séance. Elle prépara bien la jument, la prévenant qu'elle allait avoir un poid sur le dos pendant une petite heure. Puis elle monta doucement, s'asseillant délicatement dans la selle. Poussière rechigna un peu, mais resta quand même sur place, enfin à peu pret. Ambre le caressa puis elle le fit marcher tranquillement. Elle le laissait aller où il le souhaitait. La jument conservait l'encolure haute et ses oreilles bougeaient constament. La jeune fille decida de l'ignorer et de le laisser se décontracter et s'aclimater à cet environnement seul. Lorsqu'elle lui sembla qu'il était plus calme elle remonta sur ses rênes pour commencer à travailler. A peine eut elle rétabli le contact avec la bouche de la jeune jument qu'elle partit dans un petit trot joyeux.

    ° C'est pas gagné °

    Sans s'énerver la jeune fille transitionna au pas. Et mit le cheval sur un cercle dans le but de l'incurver un peu et de l'assouplir, pour le moment à main droite. A chaque pression de la jambe de la jeune fille, le cheval gagnait en impultion plutôt que de s'arrondir sur le cercle. Celle ci le travailla dans ses mains, cherchant un contact avec la bouche de la jument. Elle arrivait à le maintenir à peu près rond dans on encolure, mais avec la tête un peu trop haute, elle aurait vraiment aimait établir quelque chose de plus arrondi et bas comme attitude, mais pour le moment se n'était pas le cas.
    Relevant son regard qui était resté sur sa jument, elle remarqua une autre personne. Une femme. Celle ci semblait plus vieille quelle. Un professeur ? Sans doute. Laissant se reposer son cheval, elle vint vers elle au pas.


    - Bonjour ! Je suis Ambre, Ambre Ikuno ! Vous êtes professeur n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Stoner
1 avertissement
1 avertissement
avatar

Nombre de messages : 472
Age : 33
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: Grand retour de Gaïllard [libre..]   Mer 9 Avr - 21:48

(je vais etre complexée avec toutes tes lignes ^^)

Une jeune fille arriva sur une jument blanche... Elle s'embla troublée par sa jument. Lorsqu'elle se présenta à moi, sous le prénom d'Ambre, je su presque immédiatement de qui il s'agisait... En effet, Anthony, mon (peut etre) petit copain m'avait parlé d'elle. Je tenta de ne pas la dévisagée... En tant que professeur, je ne devais pas avoir de bouc émissaire, et après tout, si Anthony l'apprécié en tant qu'amie, peut etre que moi aussi je pouvais m'en faire une amie... Pourquoi pas ? Je me présenta donc simplement :

- En effet, je suis Gwen Stoner, le professeur de horse ball, de cross et de soin aux chevaux...

Je remarqua que la jument n'avait pas de protection aux membres et j'en fis la remarque à la jeune fille du nom d'Ambre :

- D'ailleurs, tu devrais mettre des protections à ta jument, sa race est connue pour se marché légèrement dessus... Mais tu fais ce que tu veux tant que je ne t'aurais pas donné un cours, après il faudra peut etre changer deux ou trois petites choses...

Je n'en revenais pas moi meme, je parlais comme en cours et je n'appréciais pas ca plus que ca... Je me repris donc et souris à la jeune fille en lui demandant :

- Tu marches avec moi pour faire connaissance ?

N'attendant pas la réponse de la jeune fille, je mis Gaillard qui traipina devant la jument en avant. Mon étalon était vraiment incorigible. Je le mis au pas et tourna la tete pour voir si la jeune fille se joindrais à moi ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://states-colleges.forumsactifs.net/index.htm
Ambre Ikuno
0 avertissement
0 avertissement
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 08/04/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: Grand retour de Gaïllard [libre..]   Jeu 10 Avr - 15:13

    [hi hi ! tu en veux plus ?]

    Ambre détailla avec un regard d'experte le bel étalon devant elle. Grand, alezan crins brulés, des yeux expressifs et pétillans autant d'intelligence que de malice, des muscles saillants, tendus et prêts à se détendre dans une magnifique propulsion. Cheval entrainer pour le dressage, à tout casser. Rien qu'à son allure fière, sa grande taille et ses jambes fines mais fermes, Ambre hocha simplement la tête, pour elle évidemment, n'ayant écouté que d'une distraite oreille ce que disait la cavalière devant elle. Quelque chose attira son attention, par contre, elle était professeur. De quoi ? Ah, oui, elle lui avait dit, de cross, de soins et de horse-ball. Ambre regarda alors le cheval de la femme. Sans être une grande fan de ses chevaux, la jeune cavalière aimait leur tempérament souvent assez vif et puissant, mais elle n'aimait pas les monter, elle avait toujours peur qu'un de ces chevaux ne l'embarque et la blesse. Cela n'enlevais rien au charisme naturel qu'Ambre leur trouvait, mais ce n'était pas le genre de monture qu'elle aimait. Bref, cessons de se tourmenter mentalement en se complaisant pour trouver des excuses afin de ne pas rabaisser le Pur-Sang, et revons vers cette charmante professeur de tout. Madame Stoner, c'est cela ? oui, c'est bien cela, parfait. La jeune femme hocha de nouveau la tête avec ce sourire si naturel qu'il en était devenu presque inhabituel qu'elle ne l'ait pas et répondit de sa voix calme et douce, caressant d'une main tendre sa belle jument blanche :

    << Je serais très heureuse de cela Mme Stoner, et de vous avoir rencontrée ainsi hors des cours m'est particulièrement gratifiant, je vous le dit. Quand au protection, je les ai commandés la semaine dernière, mais elle ne sont toujours pas arrivés. >>

    Ambre avait, bien entendu, tout bonnement inventé la dernière phrase. Quelle sotte, elle avait tout simplement oubliés de les mettre. Mais, qui aurait pu se douter de cela, la jeune fille l'avait dit d'une voix si convaincante, que son professeur ne l'avait surement pas remarquée.

    La fillette se mit à marcher à cotés de sa professeur, et engagea la conversation, vers les chevaux, naturellement :


    << Vous avez un très bel étalon Pur-Sang, Mme Stoner. Elle fronça les sourcils et sourit en même temps, comme si elle réfléchissait tout en sachant pertinnemment ce qu'elle allait dire, puis les haussa simplement les deux en même temps et étira ses lèvres dans une nouvelle marque de joie en disant d'un ton amusé et curieux à la fois ; Ce sont souvent des chevaux difficile à manier, mais ils sont si beaux, comment résister, n'est-ce pas ? >>

    Un sourire encore plus éclatant et très aimabale éclarait de nouveau ses lèvres fines et roses, les fossettes réaparaissant avec beauté sur ses joues rouges. La jeune femme replaça son écharpe qui était tombée sur le bout de son nez, elle glissa jusque dessous mais cette fois-ci Ambre la laissa là et soupira en regardant le paysage autour. Sa jument semblait s'être soudainement rendu compte de la présence de l'autre cheval, lui qui faisait les cent coups pour attirer son attention. Poussière souffla tranquillement dans les naseaux de l'autre et pointa les oreilles en une sorte de mimique, comme s'il souriait à l'étalon devant elle. Ambre relâcha les rênes et les reposa sur le pommeau de sa selle, posant du même coup sa propre main par-dessus.

    << Vous êtes ici depuis longtemps ? >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Stoner
1 avertissement
1 avertissement
avatar

Nombre de messages : 472
Age : 33
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: Grand retour de Gaïllard [libre..]   Jeu 10 Avr - 16:21

[Nonnnn pitié, j'ai trop de mal avec l'inspi moi ^^]

Je ne m’étais pas trompé en laissant une chance à la jeune fille. En effet, Ambre semblait fort sympathique, quoique parfois parlait un peu vite, mais rien de très grave à mes yeux. Je ne jugea pas utile de répondre pour les protections. Par contre, je trouvais également que rencontré les élèves hors cours était très valorisant et pouvait permettre une vrai vie social dans l’académie, parce qu’à part Anthony, je ne parlais avec presque personne, et ce manque de vie social ne me convenait pas. J’en fis part à la jeune fille :


« Le plaisir de te rencontrer hors cours est également partagé. Mais comme je le dis à tout le monde, tu peux m’appeler Gwen tout simplement. Les formalités m’ennuient, et je ne suis pas beaucoup plus âgée que la plupart des étudiants, et mon rang de professeur n’est pas très agréable quand on est le seul professeur avec deux directrices… »


J’étais sincère et cela se ressenti dans ma voie, enfin cela été ce dont j’avais l’impression… La jeune fille me fis quelques remarques sur mon étalon. Il est vrai que Gaillard était très beau, mais autant que sa jument et que Peer, le cheval d’Anthony… Lorsqu’elle me parla d’un ton amusé et curieux que les pur sangs arabes sont des chevaux difficile à manier, je me rappela des débuts difficiles que j’avais eu avec Gaillard, en Irlande, la première fois que je l’avais monté pour son achat… Je raconta donc à Ambre, comment cela c’étais passé et comment j’avais réussi à gagner sa confiance. Mais j’eut très vite l’impression qu’elle ne m’écouterait pas longtemps, alors j’en dis le moins possible :


« Oui, les purs sang arabes sont difficiles. Je me souviens lorsque j’ai acheté Gaillard. Lorsque je l’ai essayé, j’ai vraiment cru qu’il réussirait à me mettre à terre, bref… Comme j’avais flashé sur lui je l’ai acheté, mais j’en ai vraiment chier à en faire ce qu’il est aujourd’hui… Malgré qu’il lui arrive régulièrement de refaire comme lorsque je l’ai acheté. »


Je souris à la jeune fille, elle était très aimable et jolie…. Un moment, mon sourire s’estompa et je senti la jalousie revenir à la charge. Faisant abstraction de celle ci, je tenta de lui répondre à sa dernière question avant de lui demandé ce qu’elle comptait travailler avec sa jument :



« Je suis arrivé il y a deux mois, mais après une semaine j’ai du
m’absenter pour des raisons personnelles, donc en fait cela ne fait réellement
qu’un mois que je suis là. »
Je poursuivit directement sur son programme :
« Tu comptes travaillé quelque chose de spécial avec ta jument ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://states-colleges.forumsactifs.net/index.htm
Ambre Ikuno
0 avertissement
0 avertissement
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 08/04/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: Grand retour de Gaïllard [libre..]   Jeu 10 Avr - 17:35

    En effet, Ambre avait quelque chose à faire. Quoi ? Pardi, du dressage. Sauf que cette fois-ci, elle ne voulait que réviser les bases du dressage, et improviser au fur et à mesure.
    Un petit sourire amusé étira le coin de ses lèvres tandis qu'elle déposait tirée sur les rênes de sa jument qui commençait, par le manque de travail, à s'amuser.
    La jeune femme riait, intérieurement, d'une question aussi idiote. Mais, comme à son habitude, elle ne laissa rien paraître.
    Sans se presser, la jeune femme essaya de trouver les mits, pour lui dire, sans qu'elle se vexe, qu'elle se concentrait beaucoup sur le dressage. Son regard tirée au vert, tandis qu'elle réfléchissait :


    << Je me concentre surtout sur les bases du dressage ! >>

    Elle lui fit un grand sourire très sympathique, et aprés une courte pose, elle demanda :

    << Cela vous direz de faire quelque figures en ma compagnie ? >>

    Au bien sur, ce n'était pas qu'elle en avait, réèllement envie, mais, aprés tout, cette son professeur, il fallait bien faire bonne impression !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Stoner
1 avertissement
1 avertissement
avatar

Nombre de messages : 472
Age : 33
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: Grand retour de Gaïllard [libre..]   Jeu 10 Avr - 18:32

Préférant travaillée seule, je laissa la jeune fille travaillée seule et parti au trot faire quelques épaules en dedans à gauche, puis à droite. Ensuite, je coupa dans la longueur pour ne pas que Gaillard ne s'appuie sur le mur par flémardise... Il excécuta rapidement l'exercice. Tentant de ne pas trop génée la jeune fille qui fesait travaillée sa jument. Je lui laissa la piste pour travailler les cessions à la jambe. Gaillard adore cet exercice. Mais en général il croise facilement les membres et il lui arrive de tribucher... Je placa donc mes aides et le fit doublé dans la largueur. Gaillard en ressentant ma jambe se placer fit immédiatement l'exercice. Je le remis droit et le fis partir dans l'autre sens, juste pour l'emmbeter ^^. Je lui refis faire l'exercice une fois revenue au point de départ. Ensuite, je changea un peu l'exercice, et le mis sur une contre diagonale. Je lui fis faire la cession dans un premier sens jusqu'au centre, puis dans l'autre sens pour retourner à la piste. Puis, je repris le pas, et me mis sur un cercle à main droite (la préférée de Gaillard et la mienne également). Je demanda à Ambre :

"Est ce que je peux me mettre au galop sans te déranger ? Je voudrais travailler quelques figures au galop, mais je ne voudrais pas te déranger dans ton travail..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://states-colleges.forumsactifs.net/index.htm
Ambre Ikuno
0 avertissement
0 avertissement
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 08/04/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: Grand retour de Gaïllard [libre..]   Jeu 10 Avr - 19:06

    [Escuse moi, je fais mon entrainement ! ^^]

    << Oh ! Non non ! Allez y ! Vous n'avez qu'à utiliser une seule partit du manège ! >>

    fit Ambre. C'est bon, elle allait enfin pouvoir faire une bonne séance. Décidée, elle reprit tout depuis le début.

    Comme je le disais plus haut, c'était la première fois qu'Ambre allait monter sa jument, en dressage. Oui, sa jument, à elle, rien qu'à elle d’ailleurs. Ca lui faisait encore tout bizarre de dire cela. Bien sur elle l'avait déjà monté, une fois pour l'essayer, afin d'être sur de son choix. Mais aujourd'hui c'était différent, elle allait vraiment travailler, sur des exercices simples au début, afin de voir, de tester un peu Poussière sur le plat, discipline ou elle semblait exceller. Oh, biensur, elle avait déja monter sa jument, mais, ici, elle n'avait jamais encore travailler le dressage.

    Elle ne voulait pas faire quelque chose de vraiment cerner. Pour le moment elle souhaitait juste la tester un peu, voir ses réactions lors de ses demandes, apprendre à s'adapter à sa sensibilité et à sa morphologie. Ambre n'avait prévu aucun exercices précis, elle aviserait en fonction des réactions de la jument, en fonction de ce qu'elle arrivait plus ou moins à faire.

    La cavalière descendit de sa jument, et fit marcher l'animal tranquillement lui montrant ce lieu qu'ils voyaient tous les deux pour la première fois, enfin, si on escluait le fait qu'elle ait rencontré Gwen avant. La jument paraissait déjà sur ses gardes, elle était un peu craintive, les oreilles sévèrement pointées en avant, et les yeux légèrement écarquillés. Le jument de la femme avec qui elle partagée le manège semblait l'avoir appaisée, mais, maintenant qu'elle n'était plus en sa compagnie, elle recommençait à avoir peur. La jument marchait d'un pas un peu précipité, c'est pourquoi Ambre continua à le faire marcher en main jusqu'à ce qu'elle se calme et se détende totalement. Bien sur, la jeune femme parlait d'une voix apaisante et rassurante, mais elle ne savait pas vraiment si la jument captait ses mots, ses intonations douces. En effet celle ci ne devait pas encore bien connaître sa voix.

    Puis la jeune femme arrêta sa monture, elle la ressangla puis fit lentement glisser son pied dans l'étrier pour se mettre en selle. Poussière ne bougea pas. S'il y avait bien quelque chose pour laquelle on devait féliciter la jument, c'était bien pour sa passivité et sa tranquillité au montoir. Celle ci restait immobile, quoiqu'un peu stressée, lorsque la jeune femme se hissa doucement sur son dos. C'était très plaisant pour cette dernière qui n'avait donc pas à se soucier d'un quelconque départ au galop en trombe, même si bien sur la cavalière restait sur ses gardes. Ambre caressa la jument et la mit au pas tranquillement. Elle la laissait aller où elle le souhaitait, gardant les rênes du bout des doigts en cas d’imprévu. Poussière marchait rapidement, conservant l'encolure haute et ses oreilles bougeaient constamment. La jeune fille décida de l'ignorer et de la laisser se décontracter et s’acclimater à cet environnement, seule. Lorsqu'elle lui sembla que sa jument était plus calme, elle remonta sur ses rênes pour commencer à travailler. A peine eut elle rétabli le contact avec la bouche de sa belle qu'elle partit dans un petit trot joyeux.


    << Olaaa ma belle >>

    Sans s'énerver la jeune fille transitionna au pas, restant souple dans ses mains. Elle reprit donc un peu de contact avec la bouche de sa jument. Juste de quoi titiller légèrement la commissure des lèvres de Poussière afin de la décontracter avec douceur. En effet cette dernière était vraiment très sensible de la bouche, c'est pourquoi sa cavalière veillait à reprendre très progressivement sur ses rênes afin de ne pas brusquer sa jument et de l'habituer à un contact petit à petit. La cavalière passa sa belle monture sur un cercle à main droite, sans lui demander grand chose à par avoir son bout de nez à l'intérieur du cercle. Ayant tout son temps, la jeune femme voulait vraiment échauffer sa jument tranquillement. Peu à peu la jeune femme commença à mettre ses jambes en activité, utilisant sa jambe droite comme un pilier autour de laquelle sa jument devait s'enrouler pour s'incurver. Bien sur, elle gardait sa jambe extérieure bien au contact des hanches afin que celle ci ne sorte pas du cercle. La jument accéléra un peu son pas pour se défendre, mais sa cavalière reprit doucement cette impulsion sur sa rêne extérieure. Ainsi petit à petit la jument donna une jolie incurvation sur son cercle. De plus, elle se détendait un peu, et commençait à établir un vrai contact. La jeune femme ne cessait de jouer délicatement dans ses doigts tout en gardant ses jambes afin de conserver l'impulsions. Peu à peu, Poussière d'Ange tirait sur son dos, et rassemblait ses foulées.

    Ambre variait ses exercices, elle lui demandait surtout beaucoup de changement d'incurvation précis et rapide en réalisant par exemple de nombreux huit de chiffre. Toujours dans le but que la jument tire sur son dos et vienne se poser sur son mors la cavalière lui demander d'allonger ou de rassembler son allure au pas. C'était très compliquer pour cette dernière qui cassait souvent ses allures notamment lorsqu'elle devait la rassembler. En effet Ambre avait du mal à doser entre ses mains et ses jambes, et de temps en temps elle oubliait ces dernières et la jument perdait son activité. C'est pourquoi la jeune femme parsema son travail de ces petits exercices intra allure, afin qu'elle apprenne à bien doser ses aides en fonction de la sensibilité de sa jument. Afin de mettre sa puce aux ordres, Ambre lui demanda de nombreuses transitions ainsi que des figures de manèges en un point précis, tels que les demi-voltes ou les doublées.

    La jument réagissait très bien pour le moment, elle commençait doucement à s'arrondir. Néanmoins elle était un peu distraite c'est pourquoi sa cavalière devait changer d'exercice rapidement dès qu'elle voyait qu'elle perdait en concentration. Mais de manière générale la jument avait une bonne attitude. Elle cherchait à bien faire, même si de temps en temps elle ne comprenait pas vraiment ce que sa cavalière lui demandait. Ambre dû donc à de nombreuses reprise se remettre en question afin de préciser encore plus ses aides et de rendre ses idées claires pour sa jument.


    << Trotter >>

    D'une infime pression de mollet la jument se mit au trot. Ambre fut agréablement surprise de voir sa jument se caler d'elle-même dans un joli trot. Comme quoi une bonne détente au pas était vraiment indispensable ! Poussière avait adopté un petit trot de travail fluide et rythmé qui était très agréable. Néanmoins il semblait que cette dernière se méjugeait un peu. Ambre devint alors plus rigoureuse dans ses mains et dans ses jambes, donnant de l'impulsion avec des petites pressions de mollet qu'elle récupérait ensuite dans ses mains pour que la jument se rassemble. Elle ponctuait ce travail d'énormemment d'incurvation, surtout à droite car elle avait remarqué lors d'une séance de longe, sa jument était plus récalcitrante à droite. Et c'était vrai, cette dernière avait plus de mal à garder son bout du nez fixe à l'intérieur du cercle en même temps que ses hanches. Ambre veillait donc particulièrement a bien renforcer sa jambe extérieure et ne laissait rien filer à sa jument. Elle restait très douce dans ses mains car elle connaissait la sensibilité de la bouche de cette dernière, par contre elle était plus sévère dans les jambes dont elle se servait énormément. C'était surtout grâce à ses jambes qu'elle demandait à sa jument de tourner, à vrai dire, elle ne se servait que des rênes pour donner un pli à sa jument, et bien sur pour la décontracter.

    Une fois que la jument était dans une bonne attitude, et qu'elle avait adopté un trop rassemblé et aérien la jeune femme lui demanda de faire plusieurs transition. C'était un très gros défaut de la jument, ou plutôt de la cavalière. En effet cette dernière avait tendance à se stopper net dans son allure dès qu'une transition était demandée. Autant vous dire que cela ferait très classe sur les carrés de dressage si la jument s'arrêtait avec l'antérieur droit 5Ocm devant le gauche ! Ainsi la jeune femme tenta de bien doser ses mains et ses jambes. Elle resserrait doucement et progressivement ses doigts sur ses rênes tout en conservant ses jambes au contact pour que la jument passe d'une façon fluide au pas, puis à l’arrêt. Peu à peu elle réussit à réduire ce défaut, mais sans le corriger, il faudrait plus de travail, étalé dans le temps pour que la jument s’arrête au carré. Mais la jeune femme ne voulait pas trop l'embêter avec ça, elle préférait régler les problèmes dans la continuité, un peu chaques jours. Elle la laissa donc sur un arrêt qui lui semblait propre sans être parfait.


    << C'est bien ma belle >>

    Ambre refit passer sa jument au pas, tout en lui flattant l'encolure, elle laissa doucement glisser les rênes dans ses doigts afin que sa jument souffle un peu. La cavalière en profita aussi pour ressangler sa monture. Poussière ne semblait pas essoufflée, loin de là, elle conservait la tête un peu haute, quoique son encolure fut étendue. Après quelques minutes, Ambre reprit délicatement ses rênes en main, décontractant de nouveau sa jument qui commençait vraiment à lui donner une jolie mise en place. Le contact avec la bouche de Poussière était plus présent mais il restait très moelleux, cette jument avait décidément la bouche comme un petit nuage, et c'était un plaisir de tenir ses deux rênes Very Happy. Après avoir re-décontracté sa jument au pas, la jeune femme demanda un petit trot. Poussière d'Ange du Démons assimilait bien les exercices, tant et si bien que le couple n'eut pas vraiment besoin de faire un petit récapitulatif. La jeune femme demanda donc de nouvelles difficultés, (enfin le mot difficultés est assez relatif tout de même), elle commença à lui demander quelques allongements intra-allure. Elle avait déjà demandé ce genre de chose lors de la détente de son entrainement en CSO, mais le nombre d'élève avait un peu restreint son travail. Néanmoins la jeune femme avait déjà remarqué qu'elle avait eu énormément de mal à faire repasser sa jument dans un trot de travail sans que celle ci ne passe au pas en bout de diagonal, abordant donc un tournant peu sur et sur les épaules. Elle voulait absolument rectifier ça aujourd'hui, puisqu'elle savait pertinemment que c'était de sa faute. Elle commença donc son travail sur les diagonales de sa partie du manège. Elle travailla sur des lettres imaginaires, là où serait placé P-S et R-V qui n'avait pas de coin, ainsi la jeune femme pouvait travailler en anticipant plus. Le problème n'était vraiment pas l'allongement, puisque la jument très réactive répondait bien aux jambes, quoiqu'elle ait un peu du mal à doser ses foulées et donc donnait de temps en temps des choses trop brusques. Avec du travail la jeune femme réussit à synchroniser jambes et mains qui travaillaient en même temps pour reprendre la jument rapidement en fin d'exercice et offrir une jolie sorti de travail. Ainsi Poussière pouvait réaliser le coin de carrière en équilibre, dans une allure stable et incurvée. La jeune femme essaya ensuite l'exercice sur les grandes diagonales où les coins arrivaient certes plus lentement, mais étaient aussi plus serré. La difficulté fut passé sans soucis, néanmoins elle serait à retravailler ultérieurement pour être bien assimilée.

    << Allez ma douce on va galoper. . >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Ikuno
0 avertissement
0 avertissement
avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 08/04/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: Grand retour de Gaïllard [libre..]   Jeu 10 Avr - 19:06

    La jeune femme prit le soin de se mettre à main gauche, où la jument était plus souple afin de commencer sur de bonne base. Elle plaça doucement ses jambes, particulièrement sa jambe extérieure pour maintenir les hanches, car Ambre avait remarqué que Poussière d'Ange partait souvent désuni dans sa première foulée. Demandant le départ d'une façon précise la jument répondit plutôt bien. Malheureusement la jeune femme ne s'était pas vraiment concentrée sur le ressenti. C'est pourquoi elle eu beaucoup de mal à déterminé si sa jument était où non parti désuni. Elle redemanda plusieurs autres départ au galop. C'était vraiment très ardu pour la cavalière, qui devait à la fois faire très attention à ses aides, et contrôler la pureté du galop de sa jument. Mais tout de même il lui semblait que la première foulée était toujours bien moins confortable que celles qui suivaient. Ambre décida donc de favoriser les départs du galop au trot. Ainsi la jument devrait faire un plus gros effort pour engager ses postérieurs, qu'elle placerai peut-être mieux. L'exercice fut répété plusieurs fois. La jeune femme insistait très fermement sur ses aides, mettant vraiment le bout du nez de sa jument à l'intérieur et plaquant soigneusement sa jambe extérieure. Mais la jument ne comprenait pas vraiment la demande. Bien sur elle partait au galop, à juste qui plus est, mais sa première foulée était toujours désunie. Ambre se dit donc que c'était vraiment un gros défaut qui n'avait jamais été rectifié.

    La jeune femme était réellement très persévérante, c'est pourquoi elle ne baissa pas les bras, elle voulait réellement réussir à obtenir un vrai, bon et stable départ au galop. Elle renforçait toujours plus sa jambe extérieure pour garder les hanche à l'intérieur. Bien sur elle c'était placé sur un cercle afin de faciliter le travail de sa jument. Après de nombreux effort la jument partit correctement. Ambre était assez fière d'elle et surtout de sa jument, qui avait sans doute du fournir un effort encore plus considérable. Elle la caressa gracieusement afin de la féliciter. La jeune femme décida de ne pas tenter l'impossible. Elle ne voulait pas fatiguer sa jument à l’excès. Cette dernière lui ayant donné ce qu'elle désirait, elle voulait la féliciter en arrêtant de l'embêter avec ça pour cette séance. La cavalière, après quelque hésitation décida de ne pas galoper à main droite, elle était à peu près persuadé qu'elle n’obtiendrait pas un départ au galop correct étant donné que sa jument avait encore plus de difficultés à cette main. Bien sur cela l’embêtait de ne pas avoir travailler le galop à droite, car c'était en quelque sorte comme finir sur un travail bancal. Mais d'un autre côté se serait sans doute bénéfique pour la jument
    .

    << Bien ma belle >>

    Dit-elle en laissant doucement coulisser les rênes. En effet la jument avait était très agréable tout au long de la séance se décontractant petit à petit et se concentrant sur les aides de sa cavalière. Ambre avait entamer cette séance avec pour objectif de comprendre sa jument et surtout de voir ses défauts et de s'adapter. Elle savait désormais que le galop était très délicat pour cette dernière qui n'avait pas un équilibre naturel flagrant et qui surtout avait pris de mauvaise habitude lors de ses précédentes année. Les départ au galop seraient donc un point de travail qu'il faudrait reprendre très régulièrement. Sinon la jument était extrêmement confortable, et ceux aux trois allures, de plus elle avait une bouche en Or, très sensible certes, mais au moins la cavalière n'avait aucun point dans les mains et c'était vraiment un bonheur pour elle qui détestait les chevaux un peu lourds. De plus Poussière d'Ange avait de jolies allures, souples, fluides et aériennes. Bref sa propriétaire était ravi, malgré le fait que tout ne s'était pas passer à la perfection.
    La jeune femme dessangla doucement sa jument de deux trous puis la fit marcher longuement pour que cette dernière récupère. Poussière d'Ange n'était plus du tout intrigué par le lieu, contrairement au début de séance. Elle marchait d'un pas paisible, l'encolure encore un peu haute, mais c'était son port de tête habituel. Enfin la jeune femme mit pied à terre. Elle félicita beaucoup sa jument, prenant soin de lui donner une petite friandise avant de sortir du manège. La jeune femme remonta doucement ses étriers, et dessangla encore d'un trou avant de sortir du manège.


    << Au revoir ! fit elle à Gwen. Ravie de vous avoir connu ! >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Stoner
1 avertissement
1 avertissement
avatar

Nombre de messages : 472
Age : 33
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: Grand retour de Gaïllard [libre..]   Jeu 10 Avr - 19:30

"Le plaisir est partagé" répondis je à Ambre lorsqu'elle partie. Je mis Gaillard au galop et l'incurva à main droite. Une fois l'exercice terminé, je coupa dans la longueur et mis mes aides pour une cession à la jambe au galop à droite. Gaillard fis l'exercice sans mal. Puis je décida de lui faire faire un exercice un peu plus compliquer. Un exercice qu'il ne connaissait pas encore, que je ne lui avais jamais fait faire au galop du moins. Il s'agit de la contre diagonale au galop sans changement de pied et surtout avec épaule à l'intérieur... Gaillard ne réussi pas l'exercice. Je réessaya plusieurs fois, sans succès. Cependant après une enième édition, je remarqua un semblant de ce que je demandé à mon étalon... Je le félicita et le laissa reprendre le trot puis le pas à son rythme. Puis, je le dessangla d'un trou, et alla le marché sur la route du retour pour le box...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://states-colleges.forumsactifs.net/index.htm
Gwen Stoner
1 avertissement
1 avertissement
avatar

Nombre de messages : 472
Age : 33
Date d'inscription : 01/03/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: Grand retour de Gaïllard [libre..]   Ven 2 Mai - 21:46

(pas de petit point pour nous ? je sais je suis ch****e !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://states-colleges.forumsactifs.net/index.htm
Leliwa Wood
Admin
avatar

Nombre de messages : 1187
Age : 24
Date d'inscription : 19/02/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: Grand retour de Gaïllard [libre..]   Sam 3 Mai - 12:11

ai complétement zappé --'
je rajoute +0,5 en dressage à toutes les 2 =)

_________________
Lindsay and me... jum's de ♥ forever...
Lyra, friends de toujours, pour toujours...


Leliwa, directrice de choc
Enildir, cheval d'exception
Un duo qui va faire mal





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-royaumesdunord-xx.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand retour de Gaïllard [libre..]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand retour de Gaïllard [libre..]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le grand retour à Buffalo
» prévision météo
» Le Grand Retour du SdA
» [Télévision] Le grand retour du tramway.
» le grand retour de wotan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secret School  :: Les Terrains d'Entraînements :: °o.O Le Manège de Dressage O.o°-
Sauter vers: