Secret School

• Entre passions, mystères....& réalités... •
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 [ Dressage ] Galopin et Cyrielle

Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrielle Watson
0 avertissement
0 avertissement
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 26
Date d'inscription : 19/04/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: [ Dressage ] Galopin et Cyrielle   Sam 19 Avr - 15:58

¤ Dressage ¤

le 17 Avril 2008





    Dressage : Révision des bases

    Cyrielle pénétra dans la carrière mixte suivie de son étalon. La jeune femme l’arrêta au centre et lui flatta l’encolure. Elle descendit les étriers et ressangla délicatement la sangle. Puis, elle passa ses rênes par-dessus l’encolure de l’étalon et étira soigneusement les antérieurs de sa monture. Elle flatta l’encolure de son étalon et sourit.

    « Aller bonhomme , on va commencer tranquillement. »

    Elle posa son pied à l’étrier et attrapa le pommeau et le siège avec ses deux mains. Elle avait ajusté ses rênes précédemment et la jeune femme se hissa souplement sur le dos du bel entier. Elle s’assit très légèrement dans la selle mixte , qui, bien sur, était faite sur mesure. Puis, délicatement, Cyrielle pressa les flancs de l’étalon avec ses mollets. Elle laissa les rênes longues à Galopin , le laissant se détendre dans son encolure. Celui-ci baissa doucement sa tête vers le sol. Il ne prenait pas le mors dans sa bouche et marchait donc avec souplesse. Cyrielle soignait sa position : elle gardait ses pointes de pied vers la sangle de son étalon, elle baissait ses talons et ses jambes restaient fixes, son dos était droit et soutenu, ses épaules relaxées, le bassin de la jeune femme accompagnait le mouvement ample et souple de l’étalon. Progressivement, la jeune femme récupérait les rênes de l’étalon. Elle gardait une tension égale sur les rênes mais conservait un contact moelleux avec la bouche de l’étalon. Entre autre, elle pressait légèrement ses mollets afin de lui demander une légère, très légère mise en main. Puis, Cyrielle demanda divers petits changements de main par des courbes larges. Elle plaçait sa jambe intérieure de sorte à ce que son étalon vienne s’arrondir très légèrement autour. Régulièrement, elle changeait de main, demandant un léger pli dans l’encolure sans pour autant une incurvation complète. L’étalon cédait doucement dans sa bouche sans pour autant commencer à se placer car la jeune femme ne l’exigeait pas encore. Elle lui flatta l’encolure et continua de demander son léger pli à l’étalon.

    « Bien Galopin . »

    Le cheval cédait doucement mais surement, tout en douceur. Après quelques minutes, elle pressa légèrement ses mollets, demandant plus d’impulsion à son cheval. Puis, elle reprenait dans ses mains, demandant un ralentissement de l’allure de l’étalon. Celui-ci s’assouplissait tandis que sa cavalière continuait de lui demander de faire des courbes. Elle restait droite dans sa selle et ses demandes étaient de plus en plus précises. Cyrielle demanda peu à peu le placement à l’entier et celui-ci obéit. Il mâchait déjà son mors et commençait à baver. Bien, une bonne nouvelle. Son étalon n’était pas encore totalement placé mais elle allait commencer à détendre le beau croisé au trot. Elle pressa donc doucement ses talons et l’étalon partit au trot. Cyrielle garda le placement au trot et se mit au trot enlevé. Elle vérifia sur quel pied elle trottait et commença à demander à son étalon de faire de larges cercles. Elle changeait régulièrement de main et jouait délicatement avec ses doigts, gardant une tension équivalente entre ses rênes. Galopin restait placé et la jeune femme lui demandait de venir s’arrondir sur sa jambe intérieure. Peu à peu, l’étalon commençait à s’incurver très légèrement sur les cercles. Elle flatta son encolure, un sourire sur les lèvres.

    « Bien bonhomme »


    Puis, elle commença à demander à l’étalon des allongements du trot et des retours au trot de travail. Galopin bossait plutôt bien. Cyrielle se redressait dans sa selle dès qu’elle demandait un rassemblement léger à son étalon. Puis, après quelques minutes de transition dans son trot, elle se redressa dans son dos et ralentit son étalon pour le faire repasser au pas. Cyrielle flatta l’encolure de Galopin et lui laissa les rênes longues. Elle le laissa marcher quelques minutes au pas afin qu’il souffle un peu. Puis, elle reprit ses rênes et demanda à l’étalon de nouveau un placement. Elle l’obtint plutôt rapidement et demanda un départ au trot à l’étalon. Celui-ci démarra au quart de tour. Il lâcha le placement et prit le mors dans les dents, faisant une sorte de torpille. Immédiatement, Cyrielle s’assit dans sa selle et lui fit faire un cercle avec sa jambe intérieure et une rêne d’ouverture. L’étalon se calma et la jeune cavalière redemanda le placement. L’étalon secoua la tête avec fureur et se plaça doucement. Cyrielle continua de demander le placement jusqu’à ce qu’elle l’obtienne et qu’elle obtienne également le calme. Ses rênes étaient tendues et gardaient un bon contact avec la bouche de l’étalon. En M, Cyrielle s’assit dans sa selle et prépara un départ au galop. Elle recula donc très légèrement sa jambe extérieure et garda sa jambe intérieure à la jambe. Arrivée en C, elle demanda le départ avec ses aides, plaçant son poids du corps à l’extérieur, écartant sa rêne intérieure. L’étalon libéra son épaule intérieure et partit au galop à juste. Il gardait le placement et Cyrielle le félicita. Mais soudain, Galopin se mit à se traverser juste avant A. Arrivé en A, il tourna la tête à l’extérieur et, le temps que Cyrielle réagisse, il était déjà partit plein cul dans la carrière, lâchant des coups de cul sur coups de cul. Cyrielle se redressa dans son dos et le mit sur un cercle. Gardant son sang froid, elle le mit sur un cercle qu’elle réduisit au fur et à mesure. Peu à peu, le galop de la teigne redevint calme et sa cavalière exigea de nouveau un placement au galop. Ce ne fut pas difficile de l’obtenir et elle redemanda à Galopin de galoper large. Celui-ci prit un peu de vitesse mais Cyrlle se soutint avec ses épaules et son dos et le remit dans une bonne attitude. A cette allure, le cheval baie était très confortable et Cyrielle appréciait les foulées amples et souples de l’étalon. Peu à peu, il adopta une bonne attitude, se calant dans une bonne cadence. Immédiatement, la cavalière demanda à son étalon d’allonger ses foulées. Elle ne voulait pas l’endormir dans une attitude et donc, Galopin prit un peu d’amplitude. Puis, elle lui demanda de rassembler légèrement son galop pour retomber dans un galop de travail avant de lui redemander un galop moyen. Une fois qu’elle eut obtenu de nombreuses transitions, Cyrielle flatta l’encolure de l’étalon et se redressa dans son dos. Elle soutint ses poignets et ses épaules ainsi que son dos. Immédiatement, l’étalon transitionna au trot. Cyrielle resta au trot assis. Les jambes fixes, le dos droit, elle demandait à son étalon autant de rectitude qu’elle s’en imposait à elle-même. Galopin redevint calme. Il bavait et mâchait bien son mors. La jeune cavalière sourit, le félicita avec la voix et lui demanda une diagonale au trot. En X, elle transitionna son étalon au pas.

    « Bon boulot loulouw »

    Cyrielle garda son étalon placé et dans la rectitude au pas puis, elle lui donna les rênes. Sa main gantée flatta l’encolure qui commençait à mouiller de l’étalon. Il ne suait pas totalement et son manque récent d’efforts étaient les principales causes de la sueur qui commençait à perler sur le poil soyeux du cheval. La jeune femme le laissa marchait au pas pendant quelques minutes. Pendant ce temps, elle déchaussa ses étriers et laissa ses jambes pendre. Elle se détendit délicatement chacun de ses muscles puis, elle reprit ses rênes et redemanda un placement à l’étalon. Elle chaussa ses étriers et le garda placé au pas. Une fois qu’elle sentit Galopin bien calme et à l’écoute, elle demanda un départ au trot, privilégiant le placement à la vitesse. Cyrielle , sentant enfin son étalon dans une bonne attitude, demanda un départ au galop à son étalon. Celui-ci partit dans un bon rythme de galop quoiqu’un peu rapide. La jeune femme conserva le placement et se redressa dans son dos, soutenant ses poignets. Elle demanda à son cheval un ralentissement dans l’allure. Ceci obtenu, Cyrielle demanda à son étalon d’allonger puis de rassembler deux foulées son galop. C’était assez compliqué à obtenir avec Galopin qui essayait de prendre le mors à chaque fois mais Cyrielle se redressait et demandait toujours le placement. Peu à peu, les deux caractères commencèrent à s’affronter dans une lutte plutôt difficile. La jeune femme le mit sur un cercle et le redressa. Elle ne voulait pas qu’il se déséquilibre en accélérant comme une brute. Peu à peu, elle gagnait la lutte et l’étalon retombait dans un galop cadencé et équilibré. Cyrielle sourit puis le repassa au trot. Elle lui flatta l’encolure et arrêta l’étalon au centre de la carrière. Ce petit début de travail leur avait amplement suffit. Une demi-heure de travail valait mieux qu’une heure. Ainsi, la jeune femme arrêta son étalon au centre de la carrière et laissa les rênes longues. Elle déchaussa ses étriers, descendit et dessangla d'un ou deux trous pour laisser Galopin respirer . Elle sortit alors du manège suivit de Galopin .

[/i]


Dernière édition par Cyrielle Watson le Dim 18 Mai - 14:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leliwa Wood
Admin
avatar

Nombre de messages : 1187
Age : 24
Date d'inscription : 19/02/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: [ Dressage ] Galopin et Cyrielle   Sam 19 Avr - 16:08

Très bon texte, Cyrielle ! Pour te féliciter, je t'accorde + 1 en dressage, pour ce premier entraînement.
Décidement, tu vas rentrer dans le club très fermé des meilleurs "écriveurs ^^", comportant déjà Ambre, Will et Amy [je crois que c'est tout ^^] enfin bref, tu viens de monter dans mon estime =)

_________________
Lindsay and me... jum's de ♥ forever...
Lyra, friends de toujours, pour toujours...


Leliwa, directrice de choc
Enildir, cheval d'exception
Un duo qui va faire mal





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-royaumesdunord-xx.forum-actif.net
Cyrielle Watson
0 avertissement
0 avertissement
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 26
Date d'inscription : 19/04/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: [ Dressage ] Galopin et Cyrielle   Sam 19 Avr - 16:13

Merci beaucoup Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrielle Watson
0 avertissement
0 avertissement
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 26
Date d'inscription : 19/04/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: [ Dressage ] Galopin et Cyrielle   Dim 18 Mai - 14:52

> Dressage <

Le 18 mai 2008



Dressage : Travail sur les assouplissements


Après avoir préparer son cheval avec attention, Cyrielle se dirigeait suivit de son beau bai en direction de la carrière ou elle allait faire une séance de travail basé sur les assouplissements pour faire une petite séance tranquille afin de reprendre le boulot en douceur. De plus le cheval allait sans doute être un peu stressé par son nouvel environnement, la jeune fille jugeait donc que c’était des bons exercices que de travailler l’assouplissement aujourd’hui, sans doute au trot, parce qu’au pas ce n’était pas trop un problème pour le jeune cheval.

Lorsqu’elle arriva dans la zone de travail, elle eut un petit sourire de satisfaction lorsqu’elle vit qu’il n’y avait personne pour le moment, elle allait pouvoir au moins commencer sa séance dans une tranquillité complète. Elle ouvra doucement la porte afin d’y faire entrer son monstre. Celui ci avait la tête franchement haute . La brunette le laissa regarder, elle ne voulait pas le brusquer et puis de toute façon elle n’était absolument pas pressé par le temps et donc elle avait le loisir de laisser son cheval regarder pour ce rassurer. Bien sur, elle avait une main douce posé sur l’encolure de Galopin afin qu’il sente sa présence, de sa voix douce et rassurante elle lui demandait doucement de la suivre lorsqu’elle entama son tour de carrière après avoir refermé la porte de la carrière.

Le petit entier n’était pas de ceux qu’on pouvait appeler sur l’œil, lorsqu’il faisait un écart ou autre mouvement de peur, c’était surtout une excuse pour embêter sa cavalière, parce qu’il est clair qu’il est par contre de ceux qui ne sont pas des plus calmes monté. Enfin c’est ce que la jeune fille aimait aussi beaucoup chez son cheval, une confiance infini envers sa cavalière, mais un petit grain de folie et de connerie qui finalement le rapproché beaucoup du caractère de Cyrielle . Comme on dit « Qui ce ressemble s’assemble !! ».

Les deux tours de carrière se passèrent sans encombre, le cheval était à sa place derrière sa cavalière, et vu l’heure matinale, les alentours de la carrière étaient des plus calmes, c’est pourquoi Galopin ne trouva pas trop d’excuse pour faire son pauvre petit cheval complètement apeuré, ce serai sans doute une autre histoire lorsque la jeune fille serait sur son dos.

Elle décida donc de l’arrêter au milieu afin de ce mettre en selle, passant ses rênes par dessus l’encolure, elle le ressangla et descendit ses étriers, puis elle lui tira les antérieurs pour éviter tout plis et donc blessure. Elle fit le tour de son cheval de sorte de vérifier que tout était en ordre avant de mettre le pied à l’étrier et de monter en douceur sur le dos de son cheval.

Elle sera les jambes avant même de chausser ses étriers pour mettre son cheval au pas sur la piste. La détente commençait dès lors et la jeune fille, commença elle aussi à s’échauffer, on lui avait toujours appris à faire quelques exercices en même temps que son cheval s ‘échauffer au pas de sorte de préparer ses muscles à l’effort et aussi en cas de chute. De plus, cela habitué le cheval à avoir un cavalier qui bougeait sur le dos.
Galopin marchait la tête haute, comme à son habitude, regardant partout pendant que la jeune fille elle faisait des cercles avec ses bras, des rotations de bustes, ainsi que s’étirer les cuisses. Le jeune cheval n’y faisait même plus attention, depuis son débourrage elle faisait ce genre d’exercices, c’était donc devenu pour lui comme un rituel .
Une fois échauffer, elle fit descendre ses jambes le long des flancs de son cheval pour les mettre au contact, il n’avait pas besoin de sollicitation de la part de sa cavalière pour avancer, il avait une impulsion naturel, cependant la jeune fille avait toujours les jambes au contact.
Les jambes, c’était la base de tout, voilà ce qu’on lui répétait depuis qu’elle avait posé ses fesses sur un poney, c’est à dire depuis de nombreuses années, et la jeune fille c’était par la suite aperçue elle même de l’importance des jambes dans le travail du cheval et dans la position du cavalier.

Galopin était un peu stressé, Cyrielle le sentait dans son pas un peu précipité, alors elle posa une main sur l’encolure de son cheval, et elle lui parla du voix douce et calme pour qu’il sache qu’elle était là, et que de toute façon il n’avait rien à craindre, partout ou elle l’emmenait c’est qu’il n’y avait aucun danger. Au fur et à mesure des tours, le cheval commença à s’apaiser petit à petit et à baisser doucement la tête. La jeune fille l’encouragea en serrant un peu ses jambes pour lui dire d’engager encore plus sa masse et d’aller chercher loin devant avec son bout du nez pour étirer son dos qui finalement n’était absolument pas chaud. Le jeune cheval avait l’habitude de ses exercices puisque la brunette procédait toujours dans le même ordre lors de ses détentes, c’est pourquoi il étirait sont dos sans soucis, d’habitude il le faisait toute de suite, mais dans la mesure ou il ne connaissait pas l’endroit ou il mettait les pieds pour travailler aujourd’hui, c’était normal qu’il est mit un peu de temps.

Cyrielle remonta ensuite tout doucement sur ses rênes pour établir un contact tout léger sur la bouche de son cheval, juste pour avoir un peu plus de prise si jamais il partait en vrille lors du début de la détente au trot. Elle serra ensuite doucement ses jambes en donnant un petit coup d’assiette, le cheval, finalement très bien dressé parti toute suite dans une bonne allure en donnant un petit coup de tête vers le bas. Il avait remonté son regard et observait les alentours, il n’était pour l’instant absolument pas concentré. Alors la jeune fille mit un peu plus de jambes pour le remettre dans une allure de travail et lui demander de se mettre doucement au boulot tout en écoutant ce que la jeune fille lui demandait. Elle avança toute doucement ses mains une fois que le cheval était revenu à l’écoute de celle ci. Et la réaction de son cheval fut immédiate, il baissa la tête, le bout du nez vers le sol, c’est pourquoi elle lui donna un peu plus de rênes tout en poussant dans son assiette et dans ses jambes. La jeune brunette sentait le dos de son cheval s’étirer sous elle, c’était très agréable pour elle et un petit sourire illumina son visage, elle était si fière de son cheval, même hors de chez lui il était à l’écoute de sa cavalière et au boulot. Elle lui plaça une petite caresse sur l’encolure pour le féliciter.


« Bien mon grand ! »


Bien qu’il était aux ordres, la jeune fille sentait que son cheval n’était pas très motivé, en effet, lui ce qu’il aimait c’était le saut, il était donc fort possible qu’il fasse des petits sauts d’humeur lorsque la jeune fille lui demanderai de venir ce poser doucement sur le mort ou autre chose qui risquaient de le contrarier !! Les oreilles du cheval variaient d’avant en arrière suivant les demandes de sa cavalière et ce qui ce passait devant lui. Il avait les naseaux à ras du sol et trottait dans une bonne allure, en essayant de garder cette attitude la jeune fille le fit changer de main dans la diagonale, il se remonta un peu, alors elle reprit doucement l’exercice avançant ses mains et mettant des jambes, le cheval ne tarda pas à revenir tirer son dos, elle le caressa donc de nouveau.

Après un bon trot au deux mains, Cyrielle repassa son cheval au pas dans une transition souple et clair, elle le laissa souffler un peu et vérifia sa sangle, elle allait maintenant commencer à le faire bosser un peu dans sa détente, il risquait de ne pas être très content, mais bon pour être un cheval de saut, il fallait avoir de bonne base en dressage et un dos en place et musclé, c’est pourquoi il était important qu’il travaille vers le bas pour muscler son dos dans le bon sens.

Lorsqu’il eut bien soufflé, la jeune fille remonta doucement sur ses rênes afin de tendre un peu plus son cheval qui se remonta, sachant qu’il allait commencer à travailler. Elle commença doucement à jouer sur ses doigts pour le détendre dans sa bouche et mit des jambes, discrètement pour qu’il garde l’allure. Et vienne ce tendre convenablement, il commença à trottiner puisqu’il n’avait pas envi de se plier à la demande la jeune femme, alors celle ci le repassa en douceur au pas et continua ses demandes dans le calme. Il fini par venir céder, alors à son tour Cyrielle céda et le caressa.
Elle continua les demande jusqu'à temps qu’il reste en place sur son mort, pour cela elle lui demanda aussi des figures de dressage afin qu’il s’échauffe doucement, de toute façon la séance et la détente serait un peu confondues puisqu’elle avait décidé de travailler les assouplissements.
Galopin était cependant assez remonté dans son encolure, il était un peu stressé par son nouvel environnement et son placement de nuque était assez haut, bien qu’il soit un peu rond, du coup il n’engageait pas derrière et son dos n’était pas remonté, ce n’était bien sur pas ce que recherchait la jeune femme, elle voulait un placement plutôt bas et un dos remonté.

Cyrielle décida cependant de le passer au trot, il était jeune, il ne fallait pas le souler à faire le même exercice durant trop longtemps d’affiler, depuis qu’elle le montait, elle avait toujours appris à varier les exercices et c’est sans doute pour ça qu’il était aussi assidus au travail et aussi contente d’apprendre.
Lorsqu’elle pressa les mollets pour demander le trot à son cheval, celui-ci parti d’un bon, en donnant un léger coup de cul et en partant bien trop vite, ce qui voulait dire en son langage « Donne moi des rênes et me fait pas travailler », alors la jeune fille tacha de se redresser dans son dos, afin de le reprendre, elle ferma aussi les jambes pour le remettre en équilibre sur son arrière main, le faire passer dessous et bien sur elle tenait devant pour le ralentir, pas content de la demande de sa cavalière, il lança une grosse ruade à laquelle la cavalière s’attendait, elle ce redressa et lui remonta la tête pour qu’il ne continu pas, et elle remit dans jambes pour le remettre en avant. Le plaçant sur un cercle elle lui demanda doucement de venir céder une fois qu’elle l’avait mit dans une allure de travail.
L’entier, quand même un minimum aux ordres, après que sa cavalière est insisté un peu, vint commencer doucement à ce tendre, baissant un peu la nuque.
Continuant à jouer sur ses doigts, le cheval commença à ce détendre un peu et à mâchouiller, la jeune femme le caressa pour le féliciter puis elle changea de main, faisait les mêmes demande à l’autre main.

Pour le félicité de son comportement, la jeune fille relâcha ses rênes un ou deux tours de carrières, la réaction du cheval fut immédiate, il baissa la tête et planta le bout de son nez dans le sable tout en marchant d’un pas très actif. Cyrielle le caressa et le laissa souffler doucement. Une fois cela fait, elle reprit doucement le contact sur la bouche de son cheval, une fois qu’il fut tendu, elle plaça ses aides pour le galop à gauche . Galopin parti du pas au galop sans ce faire prier, mais dans une ruade assez forte qui fit craquer le dos à la jeune fille. Elle lui remonta la tête et mit ses jambes, c’était tellement habituel qu’elle n’y faisait maintenant presque plus attention, cependant elle aurai aimé qu’il perde cette mauvaise habitude, c’est pourquoi elle s’efforcer de le corriger du mieux qu’elle pouvait sans pour autant le braquer.
Elle le mit donc au galop de travail, faisant très attention à sa position, jambes au contact, mains à leur place, souples mais qui résistent. Le jeune étalon avait une bonne attitude, bien qu’il tirait assez sur sa cavalière essayant d’accélérer, mais celle-ci le retenait tout en restant souple. Elle lui demanda ensuite de galoper sur un cercle, il ronflotait des naseaux poussant de plus en plus fort sur ses postérieurs, mais la jeune fille, habituée, le tenait très bien. Une fois qu’elle eut assez galopé, elle prit la diagonale, demanda une transition au trot, au pas, puis elle redemanda le galop avant de la finir.
Cyrielle fort dans son dos pour parer à tout saut d’humeur et garder une petit cadence de galop de travail bien que ce ne soit pas toujours facile avec un petit monstre comme lui qui tirait pour essayer de la faire lâcher, mais ce n’était pas dans les habitudes de la jeune fille. Lorsqu’il fut dans un petit galop cadencé, la jeune femme céda doucement dans ses mains, puis le repassa après un tour au trot, et enfin au pas, rênes longues, elle le laissa souffler en le félicitant.

Elle ce dirigea vers le bord de la carrière et lui enleva son couvre rein, il était maintenant bien échauffé, et il risquait de prendre un coup de chaud si elle lui laissait le couvre rein pendant le suite du travail .C’est pourquoi elle le posa sur le bord de la carrière, habitué à ce comportement, le cheval pourtant craintif ne s’en formalisa pas. Alors elle le caressa et le remit au pas rênes longues sur la piste.

Une fois que son jeune cheval eut bien soufflé, la jeune fille reprit ses rênes et lui demanda de partir au trot une fois qu’il fut tendu. Dans une cadence de travail bien sur, le mouvement en avant du cheval dans la transition montante ce fit un peu brusquement, sans doute trop pressé de partir au trot, ou alors voulant simplement ennuyer sa cavalière, le cheval avait fait un gros bon en avant. Elle le recala donc doucement dans un petit trot de travail, comme toujours afin d’optimiser les conditions de travail et d’avoir un cheval aux ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrielle Watson
0 avertissement
0 avertissement
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 26
Date d'inscription : 19/04/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: [ Dressage ] Galopin et Cyrielle   Dim 18 Mai - 14:55

Elle demanda ensuite doucement à son entier des flexions d’encolure, d’abord petites, elle emmena le bout du nez à droite, puis à gauche tout en gardant le cheval en ligne droite, elle mobilisait juste l’encolure. Sur des mains très souples pour ne pas le braquer, encore et toujours en douceur, c’était la clef de la réussite, surtout avec un cheval comme le siens. Galopin , comme s’en doutait la jeune femme, fut plus résistant à droite, à gauche tout allait bien, il se pliait en étant bas, alors qu’a droite, il relevait la tête et ce contractait dans sa bouche. Elle décida donc de le placer sur un cercle à main droite, et lui de mettre légèrement le bout du nez à l’intérieur, mais plus franchement qu’une simple petite incurvation. Elle utilisait une main intérieur retourné en rêne d’ouverture, mais très discrète et qui jouait avec ses doigts afin de détendre le cheval. Bien sur elle utilisait aussi beaucoup sa jambe intérieur pour arrondir le cheval autour de celle-ci sans oublier ses aides extérieurs afin d’éviter que le cheval ne ce traverse. Elle régulait l’allure avec sa main extérieur, le tenant afin d’éviter qu’il accélère pour ce sauver. Cyrielle agissait par pression discontinue ce qui ne mit pas de temps à faire réagir son cheval qui vint doucement s’arrondir autour de la jambe de la jeune fille, emmenant plus franchement son bout du nez, il commençait à mâchouiller son mort ce qui était signe de décontraction, la jeune fille céda et félicita.
Le jeune entier n’était maintenant plus crispé sur son mort, et la jeune fille le senti aussi ce détendre dans son dos, tout devenait de plus en plus souple, elle décida donc de reprendre la piste, et de le faire trotter large, elle rallongea doucement ses rênes et le cheval vint chercher le sol en ce tendant sur ses rênes, c’était exactement ce que recherchait la jeune femme, elle était très contente de lui, elle le félicita donc.
Elle redemanda de nouveau des flexions, de plus en plus grande à droite à gauche, le cheval qui avait comprit l’exercice s’exécutait sans trop de problème, du coup la jeune femme félicitait, cependant elle devait garder beaucoup de jambe car le cheval avait tendance à ralentir ou à ce traverser pour échapper aux flexions et ne pas trop bosser. Mais lorsque les demandes de la jeune femme étaient claires, le cheval écoutait volontiers.


« Bien Galopin , je suis fière de toi. »


La mise en main de l’entier était maintenant beaucoup plus basse, plus franche et bien sur il était détendu, mâchouillant son mort, il commençait à baver abondamment, signe d’un travail dans le bons sens. Elle chercha maintenant une mise en main très basse, c'est-à-dire que le cheval était toujours rond mais avec la nuque plus basse que le garrot, donc dans l’extension de l’encolure et la ligne supérieur, Cyrielle avait souvent fait cet exercice avec lui lorsqu’il était jeune parce qu’il était contracté, c’est pourquoi elle n’eut pas de problème à retrouver cette mise en main après les quelques flexions d’encolure. Le placement du dos du cheval était maintenant parfait, avec un bon engagement des postérieurs et un dos remonté et rond, le cheval travaillé dans le bon sens et donc ce musclait le dos convenablement sans risquer de ce faire mal.

Galopin trottait d’une allure active, changeant de direction aux demandes de sa cavalière dont le visage rayonnait de fierté par l’allure de son cheval et le caractère parfait de son équidé. Elle sentait vraiment la force venir de derrière dans ce genre d’exercice et c’était nickel pour le saut, elle sentait au fur et à mesure des séances qu’il prenait du muscle. Et oui bébé devient grand.

Cyrielle rallongea ses rênes jusqu’a les avoir complètements longues et laissa son cheval étirer son encolure tout en le poussant dans ses jambes pour lui faire allonger le trot un peu, elle le caressa, c’était la fin de séance, beaucoup pourrait dire que ce n’était pas grand-chose, mais le cheval avait bossé dans le bon sens pendant une heure et pour une jeune loulou comme lui c’était très bien.

Rênes mit longues, la jeune fille plaça ses aides pour un départ au galop, et elle le laissa faire à sa guise, ce mettant en équilibre elle avait les mains super basses, plus que le garrot, cependant elle ce tenait très droite pour parer à des sauts de moutons qui finalement ne tardèrent pas à arriver, le cheval était toujours très content d’être lâché de la sorte.
Elle le repassa ensuite doucement au trot, puis au pas, elle ce dirigea vers la barrière pour aller chercher son couvre rein qu’elle lui remit, pour le laisser récupérer. Rênes longues le cheval avait la tête dans le sable, ce qui était signe d’une séance de dressage bien réussite, contente de Galopin , Cyrielle l’inonda de caresse et le félicita fortement. Il avait transpiré un peu au dessus des yeux et paraissait tout crevé, forcément ça faisait quelques jours qu’il n’avait pas été monté. Elle dessangla même d’un trou pour le laisser souffler.

Une fois qu’elle jugea qu’il avait bien récupéré, et qu’il ne soufflait plus, elle l’arrêta au milieu et mit pied à terre, elle remonta ses étriers et lui fit pleins de petits câlins, dessangla à nouveau de deux trous et enleva la muserolle de son cheval. Après avoir passé les rênes par-dessus la tête, elle ce dirigea vers la porte, caressant doucement le chanfrein de son cheval pour le féliciter de la séance.


« C'est bien bonhomme . »


Sur le chemin elle s’arrêté à côté des près pour le faire brouter, mais comme il y avait des juments monsieur préféra frimer plutôt que de manger alors, la jeune fille le rentra avant qu’il s’énerve, il aurait de toute façon sa ration de carottes et de pommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leliwa Wood
Admin
avatar

Nombre de messages : 1187
Age : 24
Date d'inscription : 19/02/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: [ Dressage ] Galopin et Cyrielle   Dim 18 Mai - 15:22

+ 0,5 en dressage ! =)

_________________
Lindsay and me... jum's de ♥ forever...
Lyra, friends de toujours, pour toujours...


Leliwa, directrice de choc
Enildir, cheval d'exception
Un duo qui va faire mal





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-royaumesdunord-xx.forum-actif.net
Cyrielle Watson
0 avertissement
0 avertissement
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 26
Date d'inscription : 19/04/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: [ Dressage ] Galopin et Cyrielle   Jeu 22 Mai - 20:20

* Dressage *




Dressage : Essayons de rester en selle ...


Cyrielle entra dans le manège suivit de près par Galopin . Le cheval était vraiment nerveux . Il n'arretais pas de bouger et de s'agiter . La séance prométait d'être mouvementé . Cyrielle avait abandonné l'idée de sauter avec Galopin , à l'instant même ou elle était aller le voir dans son box . L'étalon était plus qu'exité aujourd'hui . Cyrielle n'avait cependant pas renoncé à monter Galopin . Pas question de se laisser impressionner par une bourrique qui n'en fait qu'à sa tête . Cyrielle marchait dans le manège , tenant Galopin en main pour le détendre . La jeune femme avait deja mis sa bombe , histoire d'avoir ses deux mains de libre pour gerer une éventuelle crise de son cheval . Cyrielle était vetu simplement , mais avec classe tout de même . Elle avait un pantalon blanc , des boot et des chaps noirs , en haut , un T-shirt blanc et une veste noir . Cyrielle avait , cette fois , pensé à attacher sa longue chevelure noire . Seule deux ou trois mèches courtes et rebelles balayait le visage parfait de la jeune Andalys . Celle ci avait mis un point d'honneur à être bien habillé , et elle avait fait de même pour son cheval . Ainsi , Galopin s'était vu imposé un pansage extremement long , le temps que Cyrielle le brosse à fond . A vrai dire , c'était peut être ce long moment à l'attache qui avait enervé l'étalon . Cyrielle s'arreta dans le milieu de la carrière et regarda Galopin . Même si le pansage avait était long , cela en avait valu la chandelle . L'étalon avait le poil qui brillait de mille feu , son harnachement avait été choisi avec soin . Un magnifique tapis blanc , assortis à de superbe bandes de travail , blanche elle aussi . Pour la première fois , Galopin avait sur le dos , sa selle de dressage , mais , Cyrielle avait gardé son eternel muserolle croisé , qui , donnait un style particulier au cheval . Mais , cette fois , Cyrielle y avait mis le mors à aiguille , pour renforcer son action de main , et ainsi calmer Galopin . Du moins l'esperait elle .

Cyrielle avait arreter Galopin dans le milieu du manège . Celui-ci secouait la tête avec violence . Cyrielle se planta devant lui

<< Je te previens , je vais pas te supporter longtemps mon grand ! Alors tu te calme tout de suite ! >>

Galopin stoppa aussitôt son manège et regarda sa cavalière avec curiosté . Aucune lueur de defi ne se lisait dans ses yeux . Cyrielle souffla puis retourna auprès de son cheval . Elle entrepris alors d'effectuer tout les verifications necessaire avant de monter . La jeune feme ressangla de deux trous . Galopin ne gonfla pas son ventre , ne bougea pas . Cyrielle savait cependant que le repos serait de courte durée . Galopin semblait tellement enervé , tout à coup , une idée vint à l'esprit de Cyrielle . C'était sans nul doute la saison de chaleur pour les juments , ceci expliquait cela . Galopin avait beau avoir un super caractère , il n'en restait pas moins un étalon . Aussi était il normal qu'il soit différent lorsqu'il y avait des juments en chaleur aux alentours . Mais jument ou pas jument , pas question que Galopin fasse le pitre .
Cyrielle descendit son etrier gauche , passa ses renes par dessus l'encolure et alla se placer devant Galopin . Elle lui etira les anterieurs avec précaution , pour eviter tout plis de la peau qui risquerait de blesser le jeune cheval . Ensuite , Cyrielle retourna à gauche de Galopin , pris sa chambrière qu'elle avait posé par terre et se prepara à se hisser en selle . La jeune femme saisit le pommeau d'une main , le siège de l'autre , et monta avec souplesse pour s'assoir en douceur dans le siège creux . Cyrielle regla ses etriers longueur dressage . Les long quartier et le siège creux améliorait la descente de jambe de la cavalière . D'une infime pression des mollets , Cyrielle demanda le pas à Galopin . Elle commença alors l'echauffement .


# Echauffement

Cyrielle entrepris de faire marcher Galopin renes longue pour le detendre correctement , et ainsi esperer qu'il se calme . La jeune cavalière profita de ce moment de décontraction pour s'échauffer dans les règles de l'art . Elle commença par faire tourner sa tête , lentement . Puis , elle s'echauffa les bras , toujours avec lenteur , pour ne pas effrayer Galopin , et surtout pour eviter de se froisser un muscle . La jolie brune prenait bien son temps , cette longue epriode de pas calmerait peut-être son cheval . Pour le moment , Galopin marchait avec lenteur , regardant partout , les oreilles pointant vers l'avant . Cyrielle déchaussa ses etriers , et s'echauffa les jambes . Chevilles , genoux et aducteur . Galopin ne broncha pas , un bon points pour Cyrielle . La jeune Andalys avait finit l'échauffement ... la sienne du moins . Ses muscle était chauffé et il ne restait plus qu'à serré les dents et maintenant s'occuper de la bourriques .
Cyrielle flatta l'encolure de Galopin . Elle le marchait activement renes mi-longues sur quelques tours de manège .
Ensuite , la jeune fille remonta sur ses renes progressivement , puis , une fois que celles-ci furent tendus elle mis Galopin bien en avant . Le jeune cheval partit au trot . Cyrielle se redressa et serra ses doigts sur les renes . Galopin , qui avait une bouche parfaite , repondit aussitôt aux aides et repassa au pas .

Cyrielle lui gratouilla discretement le garrot . C'était un geste que la jeune fille faisait systématiquement pour récompenser une bonne action . Une sorte de code qu'elle avait établit avec chaque cheval qu'elle avait monté .
Cyrielle serra les mollets en gardant les renes tendus , Galopin vint se placer , le dos tendus . Cyrielle lui gratouilla encore une fois le garrot . Pour le moment , tout se passait bien , Galopin était calme et attentif . Cyrielle savait pourtant que ça ne durerait pas , que dés qu'il prendrait le trot , l'étalon allait encore faire le fou pour tester le sang froid de sa cavalière .
Cyrielle continua de faire marcher Galopin , elle le mis sur un cercle en cherchant l'incurvation . Galopin s'incurva , non sans difficultés . Cyrielle le mis sur de grands cercle pour chercher à l'assouplir progressivement . En effet la jeune cavalière cherchait la perfection losrqu'elle montait à cheval , mais elle savait néanmoins être patiente et ne demandait jamais l'impossible à ses montures .
Progressivement , Galopin s'incurva de mieux en mieux . Cyrielle "chassait" les hanches du poney avec sa jambes exterieur au cercle tout veillant à garder l'étalon dans l'impulsion .

Keyliah se ressaisit et se réajusta sur sa selle . Galopin souffla bruyament . Sa cavalière lui demanda , d'une infime pression du mollets , d'allonger un peu sa foulée et de se mettre le plus en avant possible . Galopin s'executa sans broncher , mais , partit d'un coup au petit trot . Rien de bien méchant , mais Cyrielle repris le baie aussitôt . Elle se redressa , mollets au contact mais demander l'impulsion et doigts serrés sur les renes . Galopin , bien eduqué , repassa aussitôt au pas . Cyrielle le caressa et lui redemanda le pas allongé . La jeune femme eut un doute , Galopin l'avait-il testé ? Ou avait-elle commis une erreur qui avait perturbé son cheval ? Cyrielle plaça ses aides comme précédemment , et cette fois , Galopin allongea sa foulée correctement . La cavalière le felicita d'une gratouille au garrot .
Galopin était maintenant parfaitement en avant . Cyrielle restait attentive aux autres personnes évoluant dans le manège , guéttant une réaction quelconque de la part d'un étalon , mais il n'en fut rien .
La belle brune changea de main pour echauffer son cheval equitablement au deux mains . Elle le poussa , pour le laisser dans l'impulsion , et sur la main . Le cheval machouillais son mors . Cyrielle sourit interieurement , c'était bon signe , le cheval était détendu . Cyrielle le garda tout d'abord sur la piste pour veiller à l'avoir correctement aux ordres , puis , elle le mis sur un grand cercles , comme à l'autres main . Le cheval s'incurva correctement puis , tout à coup , sans raison apparentes , donna un coup de cul qui destabilisa Cyrielle . Celle-ci s'accorcha au pommeau pour eviter d'atterir sur le garrot de son cheval . Galopin s'arreta net après la première ruade . Cyrielle se rassit en selle , repris ses renes , et remit Galopin en avant . Elle le remis sur le cercle et sur la main . Le cheval tendit son dos et s'engagea sur le cercle . Cyrielle gardait bien les épaules en arrière , pour prevenir d'une eventuelle ruades . Galopin ne se fit pas attendre . La seconde ruades partit , mais , faute d'avoir une cravache à porter de main , Cyrielle le relança immediatement avec les jambes , d'un violent coup de talon . Galopin , surpris , pris le trot . Cyrielle l'arreta aussitot . Elle le remis sur le cercle . Galopin donna une autre ruade , Cyrielle le relança dans les jambes , et appuya successivement sur chacune des renes pour empecher Galopin de s'appuyer sur son mors . L'entier cessa aussitôt , et , se remis sur son cercle .
Cyrielle sut alors qu'elle avait gagner .... la première manche mais pas la bataille . Son cheval se tint sage , prenant soin de garder ses hanches au bonne endroit . Cyrielle n'eut nulle besoin de le rappeler de nouveau à l'ordre .
Galopin resta dans l'impulsion quand il pris la main de sa cavalière , et partit au grand trot . Cette fois-ci , Cyrielle peut-être , mais là , c'était la goutte faisant debordé le vase .

- Tu vas arreter tes conneries espèce de couillon ! La j'en ai franchement marre ! T'as compris ?

Elle n'avait pas parlé fort , mais assez pour que le cheval comprenne . Et le ton de sa voix indiquait bien qu'elle en avait assez des conneries de son cheval . Galopin ralentis et s'arreta . Cyrielle souris , on aurait dit un gamin pris en faute . La jeune femme relança l'étalon et le remis sur le cercle . Cette fois , l'étalon baie ne fit aucune ecartade . Cyrielle le caressa et revint sur la piste , laissant les renes à son cheval pour qu'il souffle .

La jolie Andalys se demanda franchement si elle pourrait depasser le stade de la détente avec une bourrique pareille . En tout cas , Cyrielle n'avait pas envie de se faire embarquer au grand galop , plein pot avec des coup de cul en prime . Et elle conaissait assez Galopin , pour savoir que c'est ce qui l'attendait . Néanmoins , pour calmer le jeune cheval , elle avait decidé de le travailler uniquement au pas . Lui qui aimait tant la vitesse , ça lui apprendrait à rester calme quand il le fallait .


Travail au Pas :

Cyrielle se rassit sur sa selle . Galopin soufflait bruyamment , secouait la tête avec violence . L'étalon semblait ne vraiment pas être content de ne pas pouvoir trotter et galoper .

<< Eh ouais ! Fallait pas te la jouer c'est moi le plus fort avec mes coups de cul et mes conneries !!! >>

Cyrielle était drolement remonter contre son étalon . Cela ne lui arrivait presque jamais , au contraire , elle aimait beaucoup travaillé avec des chevaux ayant du pep's et un peu de caractère . Mais la , elle n'étais pas vraiment d'humeur , et Galopin avait vraiment decidé de la gonfler .
Cyrielle arreta Galopin . Elle mis pied à terre et dessangla . La jolie brune remonta ses etriers . Elle marcha son étalon en main , autour de la carrière . Elle savait qu'elle n'arriverait à rien avec lui . Elle risquait de s'enerver et de foutre en l'air le dressage du jeune cheval en seulement quelques heures . La jolie Andalys regarda son cheval .

<< T'es content ? Hein ? Pov débile vas ! >>

Néanmoins , elle deposa un baiser du l'étoile de son cheval , et sortit du manège , Galopin trottinant derrière elle .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrielle Watson
0 avertissement
0 avertissement
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 26
Date d'inscription : 19/04/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: [ Dressage ] Galopin et Cyrielle   Mar 27 Mai - 17:16

Fiiniish ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leliwa Wood
Admin
avatar

Nombre de messages : 1187
Age : 24
Date d'inscription : 19/02/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: [ Dressage ] Galopin et Cyrielle   Mar 27 Mai - 18:49

+ 0,5 en dressage

_________________
Lindsay and me... jum's de ♥ forever...
Lyra, friends de toujours, pour toujours...


Leliwa, directrice de choc
Enildir, cheval d'exception
Un duo qui va faire mal





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-royaumesdunord-xx.forum-actif.net
Justin Montgomery

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/06/2008

Feuille de personnage
Présentation:

MessageSujet: Re: [ Dressage ] Galopin et Cyrielle   Ven 27 Juin - 0:37

    Cette fois, j'ai bien envie de faire un scandale.

    Je déteste que l'on me plagie, surtout lorsque la personne me plagiant est inscrite sur le forum où j'ai écrit mon entraînement. En effet, le premier entraînement de cette chère Cyrielle Watson est mon entraînement (Mack Ikuno). La preuve:

    http://freedom-creek.forumsactifs.net/la-carriere-mixte-f106/entrainements-de-ange-iii--mack-ikuno-t388.htm

    C'est la deuxième fois que l'on me plagie cet entraînement et j'aimerais que ce soit clair maintenant: Mon COPYRIGHT n'est pas INVISIBLE. En tout cas je l'espère. De plus, je trouve cela vraiment imbécile, grande preuve de non imagination. Elle en est même allée jusqu'à copier les codes que j'avais mis. C'est d'un pathétique.

    Je suis désolée de faire un scandale mais c'est la deuxième fois et ça commence à bien faire.

    Merci et j'espère que des mesures seront faites rapidement.

    EDIT: J'ai vu le message de Sandra. En effet, elle a bien raison c'est pathétique. Je ne comprend pas qu'on puisse avoir aussi peu d'imagination. C'est tout de même fort de penser que les gens ont tellement peu d'imagination qu'ils peuvent voler le travail des autres. Il n'y a pas eu de gros scandale dans l'autre sujet où Sandra a remarqué ton manque flagrant de dignité et d'intelligence, il n'y en aura pas un plus gros dans ce sujet. Tout ce que j'ai à dire c'est que c'est un manque de décence envers l'auteur du texte.

    Les compliments de Leliwa me font très plaisir =D Mais c'est de loin mon meilleur texte, les autres sont nettement moins bien =D En tout cas, je doute qu'elle fasse un jour partie des meilleurs écrivains du forum. Les meilleurs déchets peut-être et encore, je doute qu'une déchetterie veuille bien d'elle ou de ses médiocres talents d'écrivaine. C'était la parole du soir, bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Dressage ] Galopin et Cyrielle   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Dressage ] Galopin et Cyrielle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» selle de dressage pour nos poilus????
» Dressage à l'attelage... chantier médiéval !!
» Ces phrases qui comptent [dressage]
» Cool Man... Tenue de DRESSAGE en bas de la P2 !!
» collier électronique de dressage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secret School  :: Les Terrains d'Entraînements :: °o.O Le Manège de Dressage O.o°-
Sauter vers: